Au moins 60 maisons, annexes, garages et autres infrastructures ont été endommagés dans le cadre des principaux incendies qui ravagent le pays, soit 25 de plus que mercredi, a révélé aujourd’hui l’Autorité nationale d’urgence et de protection civile (ANEPC).

L’information a été donnée aux journalistes par le commandant national de l’ANEPC, André Fernandes, lors d’une conférence de presse, vers 12h00, au siège de la Protection civile, à Carnaxide, Oeiras, dans le district de Lisbonne.

Selon le commandant, dans l’incendie qui s’est déclaré jeudi dans la ville de Cumeada, dans la commune d’Ourém (district de Santarém), « 28 maisons, annexes et garages » ont été endommagés.

Dans l’incendie qui s’est déclaré à Vale da Pia, dans la paroisse d’Abiul (municipalité de Pombal), à 14 h 50 vendredi, s’étant propagé à la municipalité voisine d’Ansião (district de Leiria), « 12 logements, un mobile maison ‘, deux entrepôts, une volière et une scierie”.

Dans l’incendie qui s’est déclaré mardi à Caranguejeira, dans la municipalité et le district de Leiria, « quatre logements et une étable » ont été touchés, tandis que « deux logements et deux annexes » est le bilan provisoire de l’incendie qui s’est déclaré dans la paroisse de Espite, dans la municipalité d’Ourem.

Quant à l’incendie de Palmela, dans le district de Setúbal, au moins « deux maisons » ont été endommagées.

En Algarve, l’incendie qui s’est déclaré mardi soir à Faro et qui s’est propagé mercredi à la commune voisine de Loulé, des dégâts ont été enregistrés dans deux habitations, plusieurs habitations et véhicules étant à déplorer.

Dans l’incendie qui s’est déclaré à Oliveira de Azeméis, dans le quartier d’Aveiro, une « maison et un atelier » ont été touchés par les flammes.

Interrogé s’il y a des dégâts aux résidences principales ou secondaires, André Fernandes a indiqué que cette enquête est toujours en cours, entre la Protection Civile, la GNR et les communes.

Mercredi, dans le briefing également à 12h00, l’ANEPC a indiqué que l’incendie de Cumeada (Ourém) avait causé des dégâts à 23 habitations, annexes et garages, celui d’Abiul (Pombal) à quatre habitations et un ‘mobile home » , à Caranguejeira (Leiria) deux maisons et une laiterie avaient subi des dommages, et à Espite (Ourém) il y avait des enregistrements de deux maisons et de deux annexes.

Selon le site de l’ANEPC, à 13h25, neuf incendies étaient en cours, combattus par 1 674 pompiers, appuyés par 494 véhicules et 19 moyens aériens.

Le Portugal continental est dans une situation d’urgence en raison des prévisions météorologiques, avec des températures pouvant dépasser 45º dans certaines parties du pays, et du risque d’incendie.

La situation d’urgence correspond au deuxième niveau d’intervention prévu par la loi sur la Sécurité Civile et est déclarée lorsque, compte tenu de la survenance ou de l’imminence d’un accident grave ou d’une catastrophe, la nécessité d’adopter des mesures préventives et/ou de réaction spéciales qui ne peuvent être mobilisée au niveau municipal est reconnue. .

Huit districts du Portugal continental restent sous vigilance rouge, les plus graves, en raison des fortes chaleurs, avec plus d’une centaine de communes en danger maximum d’incendie rural, selon l’Institut portugais de la mer et de l’atmosphère.

MLS/CMP // MCL