Le Premier ministre António Costa a lancé ce mercredi le débat sur l’état de la nation avec la révélation que « tout est prêt » à commencer par la vaccination contre le Covid-19 de 470 mille jeunes de plus de 12 ans en fin de semaine entre le 14 août et Le 19 septembre, en attendant seulement la décision définitive de la Direction générale de la santé de garantir l’inoculation des deux doses du vaccin « à temps », c’est-à-dire avant la rentrée prochaine.

« Nous sommes dans une course contre la montre entre la vaccination et la succession de nouvelles variantes du virus », a déclaré António Costa au début de l’intervention avec laquelle il a ouvert le débat sur l’état de la nation qui se déroule à l’Assemblée de la République, soulignant l’avancée du processus de vaccination contre le Covid-19, qui permettra de faire vacciner 73% de la population adulte portugaise en août.

La vaccination étant la première des cinq priorités présentées par le Premier ministre, António Costa y a ajouté le renforcement du Service national de santé, avec l’embauche de 28 984 professionnels de santé, dont 4 366 depuis la fin de l’année dernière, soulignant la nécessité d’assurer la l’engagement de ces travailleurs dans un régime de plein dévouement.

En ce qui concerne l’éducation, António Costa a souligné l’importance de récupérer les apprentissages au cours des deux prochaines années scolaires, au cours desquelles il espère qu’il n’y aura plus d’interruptions dans l’enseignement en classe en raison des progrès de la vaccination et d’une augmentation du nombre d’enseignants en public. écoles est attendue.

Vers la fin, l’exécutif pariait sur l’exécution de l’agenda du travail décent avec des droits, la réglementation du télétravail et des plateformes numériques, et sur la nécessité de mettre en œuvre la reprise économique du Portugal. Rappelant qu’un an précisément s’est écoulé depuis le « Conseil européen historique » où il y a eu un accord entre les États membres de l’Union européenne pour l’émergence du Plan de relance et de résilience, Costa a souligné le processus de septembre qui culminera avec l’arrivée de 23,2 milliards d’euros de fonds dans le cadre de Portugal 2030, qui s’ajoute aux montants du « bazooka européen » conduira à la mise à disposition de 40 milliards d’euros « au service de la transformation de l’économie et de la société ».

« Après une année et demie particulièrement exigeante, il est temps de regarder vers l’avenir et de relever les défis », a déclaré António Costa, après avoir réaffirmé que son gouvernement maintiendrait l’accent sur le logement abordable, la mobilité non polluante et la numérisation de l’économie, en réservant à la fin de l’intervention des louanges initiales aux hommes d’affaires qui ont permis la « maîtrise du taux de chômage » à 7,3% et notant que la valeur des exportations de biens au premier trimestre 2021 a dépassé celle de la même période de l’année précédente.

Avant le début de la phase de questions des groupes parlementaires et des députés uniques, le Premier ministre a conclu avec l’assurance que « chacun est appelé à la tâche de ne laisser personne de côté », mais aussi avec la nécessité de « saisir les opportunités irremplaçables » découlant de la Plan de récupération et de résilience.