1-1-e1669908198824-png
lisboa-eletrico-pessoas-3780109-4906374-png

AML recommande au conseil de réduire la vitesse autorisée en ville

Approuvée par le groupe municipal du PCP, la recommandation adressée au conseil municipal de Lisbonne demande l’opérationnalisation des aspects liés à la circulation dans la ville de Lisbonne, y compris l’extension du programme « A Rua é Sua », afin qu' »une évaluation préalable , technique et financier, par les services municipaux compétents, des impacts de l’élimination partielle de la circulation automobile sur l’Avenida da Liberdade tous les dimanches et jours fériés, dans les conditions où une telle mesure a été mise en œuvre dans le passé, c’est-à-dire permettant l’accès au toute l’avenue des côtés, en plus d’autres formes d’organisation de l’initiative que les services considèrent comme envisageables ».

Ce point de la recommandation concernant le programme « A Rua é Sua » a été approuvé avec voix contre par PSD, PPM et Chega, abstention par IL et Aliança, et voix pour par BE, Livre, PEV, PCP, PS, PAN, CDS -PP, MPT et député indépendant Miguel Graça (élu par la coalition PS/Livre).

Dans le cadre de l’évaluation des impacts de l’élimination partielle de la circulation automobile sur l’Avenida da Liberdade les dimanches et jours fériés, le conseil devrait consulter les organismes de l’État pour la sécurité routière, la mobilité et les transports, ainsi que les opérateurs de transport public, les associations représentant le commerce local , du tourisme et de la culture, entre autres organisations et organisations non gouvernementales jugées pertinentes.

Selon la recommandation, après le processus de consultation, « une proposition concrète pour la mise en œuvre des mesures de restriction de la circulation sera préparée, qui pourra inclure des expériences pilotes d’élimination partielle, d’expansion progressive, un calendrier en vue d’une mise en œuvre complète, ainsi que des mesures à l’atténuation des impacts qui s’avèrent adéquates, notamment en termes de circulation des transports publics ».

Accompagnée de toutes les études, prises de position et avis disponibles, la proposition « doit être soumise à une période de consultation et de participation publique d’au moins 45 jours et être approuvée en réunion de chambre », indique le document.

« L’extension à toutes les paroisses de la coupure d’une artère centrale avec commerces et services de proximité, le dimanche, ou d’une voie de circulation jugée plus appropriée, doit être réalisée après avis des services, accord de la paroisse respective conseil et la promotion de la consultation et de la participation du public pour l’application des options énumérées », fait référence à la recommandation.

Un autre des points de la proposition suggère l’opérationnalisation de la réduction de la vitesse de circulation autorisée dans la ville, dans laquelle les services municipaux compétents doivent réaliser « une étude technique et financière sur l’impact de la réduction de 10 km/h de la vitesse autorisée vitesse de circulation sur les différentes voies du réseau de circulation routière », qui comprend une évaluation de l’opportunité et une priorisation des voies sur lesquelles la mesure sera appliquée.

Cette recommandation a été rendue possible par les votes contre PSD, IL, MPT, PPM, Aliança, CDS-PP et Chega, et les votes en faveur de BE, Livre, PEV, PCP, PS, PAN et du député indépendant Miguel Graça.

Selon la recommandation présentée par le PCP, la réduction de la vitesse dans la ville doit également passer par un processus préalable de consultation avec différentes entités dans ce domaine, après la réalisation de l’étude, une proposition doit être préparée, avec un plan de mise en œuvre, y compris prévoyant « des mesures d’atténuation des impacts qui s’avèrent adéquates, dûment articulées au Plan municipal de sécurité routière », et doivent être soumises à une période de consultation et de participation du public.

Dans ce contexte, « la priorité devrait être donnée à la mise en place de nouvelles zones de circulation à vitesse réduite – «Zonas 30» – au sein des quartiers consolidés, à proximité des écoles, des zones à plus forte densité de commerce local, des zones de loisirs et des carrefours, à évalué en fonction des besoins ».

Le conseil doit également tenir, en temps utile, l’Assemblée municipale de Lisbonne informée de l’évolution de toutes les initiatives qu’elle prend et prendra à ce sujet, ainsi que de toutes les études réalisées et à réaliser à ce sujet. .

En ce qui concerne la circulation automobile dans la ville de Lisbonne, le groupe municipal de Chega a recommandé au conseil de procéder au remplacement des sens de circulation des couloirs latéraux de l’Avenida da Liberdade, mais la proposition a été rejetée, avec les votes contre de Livre, PEV, BE, PCP, PS, PSD, PAN et Député Miguel Graça, MPT abstention et vote en faveur de IL, PPM, Aliança, CDS et Chega.

Articles récents