1-1-e1669908198824-png
aeroports-avec-75-de-passagers-en-plus-au-t3

Aéroports avec 75 % de passagers en plus au T3, 1,5 % en dessous des niveaux de 2019

Cependant, selon le rapport « Activité de transport » de l’Institut national des statistiques (INE), entre juillet et septembre, le transport aérien de passagers a déjà dépassé les niveaux de 2019 aux aéroports de Funchal, Ponta Delgada et Porto.

Ainsi, au troisième trimestre 2022, l’aéroport de Lisbonne a concentré 47,1% du mouvement total de passagers (8,7 millions), après avoir enregistré une baisse de 5,3% (-8,9% au trimestre précédent) par rapport au trimestre 2019 homologue.

L’aéroport de Porto a enregistré le deuxième plus grand volume de passagers traités dans le pays (21,5%), atteignant environ quatre millions et dépassant de 2,0% le chiffre atteint au troisième trimestre 2019 (+0,6% au deuxième trimestre 2022).

A l’aéroport de Faro, il y avait 3,1 millions de passagers (16,9% du total), correspondant à une baisse de 9,8% par rapport au troisième trimestre 2019 (-8,7% au trimestre précédent).

Le volume de passagers traités à l’aéroport de Funchal a été de 1,2 million et a dépassé de 30,3% la valeur atteinte au troisième trimestre 2019 (+27,3% au 2ème trimestre 2022), tandis que le mouvement de passagers à l’aéroport de Ponta Delgada a augmenté de 9,6% par rapport au troisième trimestre 2019 (-1,5% au trimestre précédent).

Entre juillet et septembre, le trafic aérien international a accueilli 14,8 millions de passagers, ayant concentré 80,2 % du trafic total, le poids du mouvement international s’élevant à 95,4 % à Faro, 87,2 % à Lisbonne et 85,8 % à Porto.

Les données de l’INE indiquent également qu’au troisième trimestre de cette année, 44,6 millions de passagers ont été transportés en train et 54,8 millions en métro (+35,9% et +50,8%, dans le même ordre, par rapport à la même période (homologue 2021) .

Par rapport à la même période en 2019, il y a eu des baisses de 3,2 % et 15,5 %, respectivement.

La demande dans le métro de Lisbonne a augmenté de 55,5 % par rapport au troisième trimestre 2021 (-21,4 % par rapport au troisième trimestre 2019), avec 34,5 millions de passagers transportés.

Metro do Porto a transporté 47,1 % de passagers de plus qu’au troisième trimestre 2021 (16,2 millions de passagers), mais 4,9 % de moins qu’au troisième trimestre 2019.

Avec un mouvement de 4,1 millions de passagers, la demande sur Metro Sul do Tejo a augmenté de 30,5% (+4,3% par rapport au troisième trimestre 2019).

De juillet à septembre, le taux d’utilisation de tous les métros était de 19,3 %, le métro de Lisbonne enregistrant la valeur la plus élevée (19,9 %), et l’offre de sièges-km (kilomètres) a augmenté de 10,0 % par rapport à la même période de 2021 ( +1,8% par rapport au troisième trimestre 2019), due exclusivement à la contribution du Metro de Lisboa (+3,1%).

Quant au transport de passagers par voie fluviale, il a augmenté de 24,7% par rapport au troisième trimestre 2021 (+62,5% au deuxième trimestre 2022), atteignant six millions de passagers et en baisse de 16,0% par rapport au troisième trimestre 2019.

En ce qui concerne le transport de marchandises, l’aérien enregistre une croissance de 16,1% par rapport au troisième trimestre 2021 (+8,0% par rapport au troisième trimestre 2019), tandis que le ferroviaire enregistre une baisse de 10,7% (-2,1% au trimestre précédent et -1,5% par rapport à la même période en 2019).

Dans le transport maritime de marchandises, on note une hausse de 6,0% à 22,1 millions de tonnes, par rapport au troisième trimestre 2021 (+1,0% au deuxième trimestre 2022 et +7,1% par rapport au troisième trimestre 2019).

Le port de Sines a traité 11,2 millions de tonnes de marchandises au troisième trimestre de cette année, ce qui correspond à une augmentation de 2,5% par rapport à la même période en 2021 (+2,5 points de pourcentage par rapport au deuxième trimestre 2022). Par rapport au troisième trimestre de 2019, il y a eu une croissance de 29,5 %.

Le port de Leixões a enregistré une hausse de 3,0% des marchandises manutentionnées, après +2,7% au trimestre précédent (-29,1% par rapport au troisième trimestre 2019), tandis que le mouvement dans le port de Lisbonne a augmenté de 24,1 %, après – 2,0% au deuxième trimestre 2022 (-1,3% par rapport au troisième trimestre 2019).

Dans le port d’Aveiro, il y a eu une augmentation de 5,6% des marchandises manutentionnées, après +5,0% au deuxième trimestre 2022 (+6,1% par rapport au troisième trimestre 2019), dans le port de Setúbal, les augmentations ont été de 4,1% en au troisième trimestre 2022 (-9,7% au deuxième trimestre 2022) et 1,3% par rapport au troisième trimestre 2019, et dans le port de Figueira da Foz le mouvement a augmenté de 20,3% par rapport au troisième trimestre 2021 (+ 14,5 % au deuxième trimestre 2022 ; +12,8 % par rapport au troisième trimestre 2019).

De son côté, le transport routier de marchandises a continué de baisser (-3,3% par rapport à 2021 et -6,5% par rapport à 2019), correspondant à 34,5 millions de tonnes manutentionnées.

S’agissant du transport de gaz par gazoduc, il a diminué par rapport à la même période de 2021, tant à l’entrée (-5,9 % ; -1,7 % au deuxième trimestre 2022) qu’à la sortie (-6,8 % ; -2,5 % en le deuxième trimestre de 2022). Par rapport au troisième trimestre de 2019, les baisses étaient de 17,3 % à l’entrée et de 17,7 % à la sortie.

Le transport par canalisation a augmenté de 21,0% (+25,2% au deuxième trimestre 2022), atteignant 776 milliers de tonnes. Par rapport au troisième trimestre de 2019, il y a eu une réduction de 4,0 %.

DP // MSF

Articles récents